Tout savoir sur les gels énergétiques

Très utilisés par les sportifs d’endurance, notamment les coureurs à pied et les cyclistes, les gels énergétiques sont des produits nutritionnels incontournables. Vous souhaitez connaître les avantages et les inconvénients des gels énergétiques, comment les choisir et quand les consommer ? Cet article devrait répondre à toutes vos questions.

 

Qu’est ce qu’un (bon) gel énergétique ?

Quand on fait du sport, il est important d’anticiper le coup de pompe et de booster son énergie avant qu’il ne soit trop tard. Les gels énergie sont spécialement conçus pour vous apporter glucides, vitamines et minéraux et ainsi vous permettre de tenir la distance.

Ils contiennent principalement :

– Des glucides pour maintenir votre taux de glucose sans aller puiser dans vos réserves (muscles et foie) et ainsi prolonger la durée de l’effort.

– Des vitamines et minéraux, notamment les vitamines C, E et le Zinc qui contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif ; les vitamines B2, B6 et le magnésium qui contribuent à réduire la fatigue ; la vitamine B1 qui contribue au métabolisme énergétique.

Il est important de noter que tous les gels énergétiques ne se valent pas. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à consulter l’étude indépendante réalisée par Nicolas Aubineau, diététicien du sport. Cet expert a en effet comparé 47 gels énergétiques (!!). Sans vous dévoiler l’intégralité de cette étude, sachez qu’Apurna occupe la première et deuxième place du podium « Qualité » ; et est deuxième sur le critère « Qualité/Prix »

 

 

Quand consommer un gel énergétique ?

Comme les boissons hydratation ou les barres énergétiques, les gels se consomment pendant l’effort. Il est recommandé d’utiliser un gel toutes les 45 minutes à 1 heure d’effort en association avec de l’eau ou une boisson hydratation.

Dans la gamme Apurna, 3 types de gels sont disponibles en fonction de l’épreuve à parcourir et de votre objectif : -2 heures, +2 heures, passages difficiles & fin d’épreuve.

 

Avantages et inconvénients des gels énergétiques

Les avantages des gels énergétiques sont nombreux :

– Très faible encombrement (format tube ou poche).

– Texture liquide permettant une utilisation facile pendant l’effort.

– Apport glucidique indispensable pour des efforts supérieurs à une heure.

Sébastien Spehler, élu meilleur traileur français en 2018 (-80km) nous explique : « Pendant une course, je ne prends quasiment que des gels énergétiques Apurna car l’effet est immédiat. Par rapport à des fruits secs ou des barres énergétiques par exemple, il n’y a pas de digestion donc l’assimilation par le corps est instantanée. »

Les inconvénients sont limités si le gel est de qualité. Certains sportifs n’apprécient cependant pas cette texture particulière et préfèrent opter pour des barres énergétiques. L’autre inconvénient (qui n’en est pas un, si on est un consommateur responsable…) est que les coureurs et les cyclistes ont parfois tendance à jeter les tubes consommés sur le bord des routes et des sentiers. Rappelons-le : il existe de nombreuses poubelles ou stands sur lesquels vous pouvez vous délester de vos tubes vides !

 

Pour aller plus loin :

– Découvrez la gamme « Gel énergie » d’Apurna

– Plongez dans l’étude comparative des gels énergétiques du marché réalisée par Nicolas Aubineau

 


PARTAGER CETTE PAGE :