Tout savoir sur les courbatures, ce sujet douloureux !

Aïe ! Hier vous avez effectué une séance de musculation à haute intensité et aujourd’hui vous ressentez des douleurs musculaires ? Il y a de fortes probabilités pour qu’il s’agisse de courbatures. Mais au fait, les courbatures, qu’est-ce que c’est ? Comment les faire passer rapidement ? La rédaction d’Apurna se penche sur ce sujet.

 

Une courbature, c’est quoi ?

La courbature est une douleur musculaire souvent bénigne, qui apparaît à la suite d’un effort physique intensif ou inhabituel. Le pic de douleur ne se manifeste pas le jour où vous avez produit votre activité physique, mais plutôt entre 24 et 48 heures après ; puis elle s’atténue progressivement au fil des jours. Attention, la courbature ne doit pas être confondue avec la crampe pour laquelle les causes et les solutions pour l’éviter son bien différentes.

 

Quelles sont les causes des courbatures ?

Nous l’avons dit, les courbatures proviennent d’un effort inhabituel de vos muscles : charges élevées, nouvel exercice, zone musculaire peu sollicitée, etc. En revanche, gare aux idées reçues : ce n’est pas parce que vous avez des courbatures que vous avez bien travaillé à la salle (l’inverse étant vrai également).

Malgré de nombreuses études sur le sujet, les causes des courbatures sont encore mal connues. Il semblerait néanmoins qu’elles proviennent de micro-lésions des cellules musculaires ou d’une inflammation de celles-ci. L’acide lactique a longtemps été tenu pour responsable de l’apparition des courbatures, néanmoins aujourd’hui cette thèse est unanimement écartée.

 

Comment éviter les courbatures

Pour éviter les courbatures, les solutions sont assez simples : ne sollicitez pas vos muscles de façon inhabituelle ou trop brusquement intensive. Il sera donc important de vous échauffer et de monter progressivement en intensité ou en charge. Ces premières précautions devraient déjà limiter l’apparition des douleurs.

Pour Salem Abbar, coach professionnel, le point clé c’est la récupération active. « Après une séance de musculation je vous conseille de vous installer sur un vélo, un elliptique ou un tapis et de vous mettre en activité à bas régime, sans résistance. En faisant ça, vous diminuez vos courbatures de 50%. Cette méthode est efficace entre 7 et 12 minutes, donc pas besoin de passer 45 minutes post-entraînement pour éviter les douleurs du lendemain. »

Il a souvent été recommandé des douches fraîches ou de la cryothérapie, cependant, les études sont contradictoires quant à l’efficacité de cette méthode.

 

Et si on apprenait à apprécier nos courbatures ?

Certes, la douleur n’est pas synonyme d’efficacité, mais si la séance a été intensive et les exercices réalisés précautionneusement, sans risque de blessure, les courbatures ne doivent pas être vues comme un problème. C’est en tout cas la conclusion que nous apporte Hervé Delcorso, coach et bodybuilder. « Je n’ai rien contre les courbatures : si elles sont là, je les accepte. En revanche ce qui m’intéresse c’est de pouvoir faciliter la récupération afin de m’entraîner sans problèmes le jour suivant. Très concrètement je fais attention à mon alimentation, je fais de la récupération active et je n’hésite pas à masser les muscles sensibles. Ces quelques points vont permettre au corps de mieux se régénérer. Mais en tant qu’athlète j’apprécie parfois ressentir quelques courbatures 😉 ».

 


PARTAGER CETTE PAGE :