Quels sont les besoins en protéines du sportif ?

Les protéines sont des macronutriments comme les glucides et les lipides. Elles peuvent être d’origine végétale (céréales, légumineuses…) ou animale (viande, poisson, œuf, lait…) et sont présentes dans toutes les cellules vivantes. Mais au fait, à quoi ça sert et quelle quantité un sportif doit-il consommer ?

 

Les protéines à quoi ça sert ?

Contrairement aux idées reçues, les protéines ne servent pas simplement à avoir de gros bras musclés, leur utilité est bien plus grande !

L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) définit ainsi la fonction des protéines : « Elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc. Elles participent également à de nombreux processus physiologiques, par exemple sous la forme d’enzymes digestives, d’hémoglobine, d’hormones, de récepteurs ou d’immunoglobulines (anticorps). » En bref, les protéines sont les briques de notre organisme, rien que ça !

Pour un sportif, les protéines jouent un rôle clé puisqu’elles permettent de reconstruire les fibres musculaires ayant subies des micro-déchirures lors d’un effort de force ou d’endurance. Sa consommation doit donc être supérieure à celle d’un individu lambda.

 

Quelle quantité de protéines consommer ?

Les sportifs doivent donc consommer plus de protéines que la moyenne, jusqu’ici tout le monde est d’accord. Mais quelle quantité exactement ?

Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte plusieurs paramètres : l’objectif du sportif (simple récupération ou prise de masse sèche), l’intensité de l’effort (moyen, intense), mais également son poids car les besoins en protéines s’expriment en gramme par kilo de poids de corps et par jour.

Il est ainsi recommandé par le CERIN (Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles) la consommation de protéines suivante :

– Sportif Endurance (4 ou 5 séances d’au moins 1 heure par semaine) : 1,1g/kg/jour

– Sportif Endurance de très haut niveau : 1,6g/kg/jour

– Sportif Force avec entretien de la masse musculaire) : 1,5g/kg/jour

– Sportif Force avec augmentation de la masse musculaire : Entre 2 et 2,5g/kg/jour

Il est également admis que dépasser le seuil de 3g/kg/jour n’apporte aucun bénéfice pour un sportif et peut fatiguer le foie et les reins. Il est donc primordial, en cas de consommation de compléments nutritionnels de respecter les doses recommandées sur les emballages.

– Pour les personnes de moins de 60 kg à 1 shaker par jour

– Pour les personnes de 60 à 80 kg à 1 à 2 shakers par jour

– Pour les personnes de 80 à 100 kg à 2 shakers par jour

– Pour les personnes de plus de 100 kg à 2 à 3 shakers par jour

 

Et la qualité dans tout ça ?

La qualité des protéines consommées est très importante pour un sportif. Il convient de privilégier les protéines bien équilibrées en acides aminés essentiels, souvent plus riches en leucine et plus facilement digérées par l’organisme. C’est pour répondre à cette exigence de qualité qu’Apurna a mis au point « Prolacta ». Directement issue du lait, Prolacta est un concentré de protéines breveté riche en acides aminés essentiels et particulièrement en Leucine, un acide aminé branché essentiel (BCAA). Derrière cette innovation se cache un secret de fabrication. Prolacta est en effet le résultat d’un procédé unique de microfiltration à froid, qui préserve toutes ses qualités originelles et lui garantit un niveau de pureté inégalé. L’assimilation par les muscles est donc plus rapide, et plus efficace !

Son utilisation est donc recommandée aussi bien pour les sports de force où la puissance musculaire a besoin d’être développée, que pour les sports d’endurance qui demandent une grande alimentation en énergie et une phase importante de récupération.


PARTAGER CETTE PAGE :