Musculation : 6 conseils pour rester motivé(e) toute l’année

Vous venez de prendre ou de renouveler votre abonnement à la salle de sport (voir l’article sur ce sujet) : félicitations ! Maintenant il va falloir être assidu et garder sa motivation, ce qui n’est pas toujours très simple. Comme nous l’explique Hervé Delcorso, coach professionnel : « Il est très compliqué de rester motivé toute l’année car nous ne sommes pas des machines. A certains moments, notre corps est plus faible et nous avons des phases lors desquelles nos performances fluctuent et c’est normal ! ». Voici donc quelques conseils pour vous aider à amortir votre carte d’adhérent…

 

Se fixer des objectifs

Pour tous les coachs, se fixer des objectifs clairs et atteignables est la clé de la motivation. C’est même ce qui nous aide à nous lever plus tôt pour aller transpirer. Vos objectifs peuvent être multiples : réussir à soulever 100kg en développé-couché, faire un WOD que vous n’arriviez pas à réaliser il y a 3 mois, perdre 10kg, avoir des pectoraux saillants… Peu importe votre but, il faut en avoir un pour justifier votre présence à la salle, sinon vous pourrez (trop facilement) vous demander « à quoi bon enfiler ma tenue de sport ? »

 

Programmer ses entraînements

Qui dit « objectif » dit « programme » ! En effet, pour atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé, il va falloir programmer vos entraînements. Cela passe par les points suivants :

– Définir les jours de présence à la salle

– Établir les programmes de chaque séance (lundi : pectoraux, mardi : fessiers, mercredi : repos…)

– Lister les exercices de chaque séance (machines, nombre de séries / répétition, poids…)

Lors de cette phase, n’hésitez pas à demander les conseils d’un coach. Il pourra vous conseiller en fonction de vos aptitudes et vos contraintes. Il est plus compliqué de « sécher » une séance si celle-ci est programmée, qui plus est avec la participation d’un coach.

 

Varier les exercices

Parfois la routine sportive peut entraîner une forme de lassitude et c’est bien normal. Essayez de varier le contenu de vos séances. Nouveaux exercices, nouvelles machines : il existe une multitude de solutions pour atteindre vos objectifs sportifs sans frôler la démotivation. Une fois de plus n’hésitez pas à demander les conseils d’un coach. Il existe aussi des sports complémentaires que vous pouvez pratiquer en dehors de la salle, pourquoi ne pas essayer ?

 

Savoir lâcher prise

Il existe un juste équilibre à trouver entre entraînement et récupération. Cette phase de repos ou de relâchement est bénéfique pour votre corps, mais aussi pour votre mental. Si vous vous imposez d’aller à la salle, vous risquez le burn out. Assumez de faire une vraie coupure, si vous sentez la démotivation arriver, une semaine de break vous fera le plus grand bien et vous reviendrez encore plus fort(e).

Choisir une salle à proximité

Nous en parlions dans cet article, la proximité est LE critère numéro un pour garantir votre assiduité à la salle. En effet, si la salle est à 10 minutes de chez vous ou en face du travail, il est plus compliqué de trouver des (mauvaises) excuses pour y échapper.

 

Observer sa progression

Quand vous sentez que votre mental flanche, repensez à vos débuts, avant que vous ne commenciez la musculation et regardez le chemin parcouru. Prenez du recul et surtout ne soyez pas sévère avec vous, vous trouverez toujours des motifs de satisfaction : meilleure endurance, perte de poids, capacité à soulever des charges plus lourdes…

 

Si vous suivez tous ces conseils, il y a fort à parier que vous deviendrez un sportif assidu et donc plus performant, faites-nous confiance 😉

 


PARTAGER CETTE PAGE :