Les antioxydants : un allié indispensable pour les sportifs

Vous en entendez souvent parler et pouvez les retrouver dans la composition des produits disponibles sur notre boutique en ligne, mais savez-vous réellement ce que sont les « antioxydants » ? Petite explication…

 

Stress oxydatif, radicaux libres… De quoi parle-t-on ?

Le stress oxydatif, également appelé stress oxydant est une forme d’agression de nos cellules. Cette altération cellulaire intervient quand des radicaux libres pénètrent la cellule ou s’y forment. Ces radicaux libres sont des composés instables essentiellement formés d’oxygène qui apparaissent naturellement dans notre organisme. Certains facteurs peuvent accroitre ce phénomène : pollution, tabac, déficit immunitaire… et activité physique intense.

Comme l’explique Nicolas Aubineau, diététicien du sport : Lorsque les radicaux libres sont produits en quantité raisonnable, ils participent « positivement » à la vie de la cellule. À l’inverse, quand ils sont produits en trop grande quantité et s’accumulent dans l’organisme, ils peuvent entraîner des dommages structurels au niveau des cellules musculaires et des articulations.

Lors de la réalisation d’un exercice ou d’une compétition de forte intensité (et qui plus est, quand il est pratiqué de façon occasionnelle), on observe une augmentation importante des radicaux libres dans l’organisme. Cela peut avoir pour conséquence directe une diminution de la force musculaire et une apparition de la fatigue, à l’origine de contre-performances pour les sportifs.

Il est à noter que ce phénomène naturel peut être limité grâce à un apport d’antioxydants, qui va augmenter les capacités de défense de notre organisme, de nos muscles, et contribuer à la réduction de la fatigue. La complémentation en antioxydants chez le sportif, qu’il soit amateur ou professionnel, est donc intéressante en particulier en période d’entraînement intensif et en compétition.

Quels sont les propriétés des antioxydants et où en trouver ?

Les antioxydants sont donc des boucliers qui ont la capacité d’empêcher les réactions en chaîne néfastes provoquées par les radicaux libres. Les molécules ayant un pouvoir antioxydant se retrouvent dans un ensemble d’enzymes, de vitamines (A, E, C… ) et de minéraux (Zinc, cuivre, sélénium…).

L’institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport santé (IRBMS) précise qu’une alimentation variée, équilibrée et riche en vitamines et minéraux antioxydants, avant et après, ainsi qu’en dehors de tout effort, semble suffisante pour optimiser le potentiel antioxydant de l’organisme chez le sportif. L’institut recommande la consommation des aliments suivants pour faire le plein d’antioxydants :

– Fruits frais, crus : en particulier tous les agrumes, les fruits rouges, le kiwi, la mangue, l’ananas, et la goyave (pour leur teneur remarquable en vitamine C, et bêta-carotènes).

– Légumes frais crus, ou cuits à chaleur douce et non prolongée : en particulier les choux (dont le brocoli), les herbes aromatiques fraîches, l’ail, les salades, les tomates, les oignons, le melon, les poivrons, les carottes (bêta-carotènes, vitamines C…).

– Huiles végétales : en particulier olive, soja, maïs, colza et huiles mélangées (vitamine E).

– Germes de blé et levure de bière (vitamine E et minéraux agissant en synergie).

– Viandes et Abats : 1 à 2x/semaine, en particulier le foie ou le ris de veau (Vitamine E et autres minéraux antioxydants).

Certains antioxydants non vitaminiques et non minéraux contenus dans le raisin, le thé vert, le soja, le curcuma semblerait également avoir une action bénéfique pour les sportifs afin de lutter contre le stress oxydatif.

 

Pour aller plus loin :

– Le rôle des vitamines antioxydantes pour la récupération du sportif (IRBMS) > Lire l’article

– Stress oxydatif : quesako (Nicolas Aubineau) > Lire l’article


PARTAGER CETTE PAGE :