Comment bien choisir sa protéine ?

Lorsqu’on débute un cycle de force, le sujet de la protéine arrive très rapidement au cœur des réflexions : quels sont les besoins en protéine d’un sportif, pourquoi et quand prendre des protéines, etc… Mais on oublie souvent l’essentiel : comment choisir sa protéine ? Voici quelques éléments de réponse.

 

Tout d’abord définir son objectif

Avant de se pencher sur le produit en lui-même, arrêtons-nous un moment sur le sujet principal : VOUS. Quels sont vos objectifs ? S’agit-il d’une volonté de prise de masse ou d’une construction musculaire, voire d’une période de sèche. En effet, selon ses objectifs, le besoin en protéine ne sera pas le même. Pour la prise de masse par exemple, il faudra plutôt mettre l’accent sur des compléments nutritionnels avec un ratio protéine/glucide qui penche en faveur de ce dernier. Pour la construction musculaire, il faudra privilégier la protéine et beaucoup moins les glucides. Pour en savoir plus sur les besoins en protéine en fonction de votre objectif, rendez-vous sur cet article.

Hervé Delcorso, coach sportif, précise également : « Il est important de choisir sa protéine en fonction de la place de son entraînement. Directement après une séance à la salle il faudra privilégier des protéines rapides d’assimilation comme la whey protéines. Plus loin de l’entraînement on s’orientera vers des protéines plus lentes à digérer comme la protéine d’œuf par exemple. Ce qui est intéressant, c’est de varier les protéines lentes et rapides d’absorption afin de couvrir tous les besoins en protéines sur une journée complète. »

Les critères à prendre en compte pour choisir sa protéine

 

1. La qualité

Toutes les protéines ne se valent pas et malheureusement beaucoup de néophytes choisissent leur whey seulement en fonction de la quantité de protéine quelle contient : c’est une erreur majeure !

Il est important de retenir que les whey Isolat / laitières ont une qualité supérieure aux whey fromagères. Ces dernières étant issues de la fabrication du fromage (d’où son nom), le lait qui la compose est déjà dénaturé et les protéines sont altérées, donc moins efficaces. Ce n’est pas le cas des whey Isolat comme par exemple l’Isolat Whey Elite Apurna qui est formulée avec du Prolacta. Il s’agit d’une protéine issue du lait grâce à une extraction directe à froid par un procédé de microfiltration et d’ultrafiltration du lait. Ce concentré de protéines est riche en Leucine, acide aminé branché essentiel (BCAA) qui intervient dans l‘activation de la synthèse musculaire. Une exigence qualité qui garantit un niveau de pureté de la protéine inégalé, le meilleur apport protéique par portion et une assimilation rapide par les muscles.

 

2. La digestibilité

Là encore, la qualité est essentielle. Vous avez beaucoup plus de chance de mieux digérer une protéine pure plutôt qu’une protéine de qualité inférieure. Cependant ce point est subjectif et il est nécessaire de tester différents produits pour savoir lequel vous correspond le mieux et éviter les ballonnements et autres désagréments digestifs.

 

3. La composition

N’hésitez pas à regarder les ingrédients qui composent votre complément nutritionnel protéiné. Certains consommateurs ont par exemple des intolérances au lactose ou suivent un régime vegan. Pour répondre à leurs attentes, de nouveaux produits tout aussi efficaces existent. Ils sont constitués de protéines végétales telles que le quinoa, le soja ou les pois. C’est le cas de la Vegan protéines.

 

Pour aller plus loin :

– Quelles différences entre whey / protéines / gainer > Lire l’article

– Quels sont les besoins en protéine des sportifs > Lire l’article

– Pourquoi et quand prendre des protéines > Lire l’article

 


PARTAGER CETTE PAGE :